Accueil > Publications et études > Analyses > Analyses 2012 > S’indigner, à quoi bon ? Et après ?

S’indigner, à quoi bon ? Et après ?

L’indignation est devenue un phénomène qui franchit les frontières. Les exhortations de Stéphane Hessel, le Mouvement des Indignés, les récentes manifestations contre les plans d’austérité en témoignent. S’agirait-il d’une mode, d’un symptôme, d’un acte porteur de changement ? C’est le sens profond de l’indignation que Vanessa Della Piana explore dans cette analyse, en prenant appui sur une expérience de formation menée au Cefoc.

Télécharger ici l’analyse 4 complète.

WE L’art du conflit

Du 8 décembre 09:30 au 9 décembre 16:00

WE L'art du conflit